Un exercice de confinement sera organisé mardi 27 mars.

Le scénario proposé par le rectorat nous invite à envisager un risque de tempête du type de celle que nous avons vécu en 1999 (vent violent, tuiles "volantes", dégâts sur les toitures,...)